hbm2

Zoom sur la mémoire HBM2 signée Samsung

Dans Informatique par EmilieLaissez un commentaire

On n’entend que des éloges sur la HBM2 de la firme coréenne Samsung. Il s’agit d’une mémoire vive ultra performante dit-on. Produit en masse depuis peu, ce composant informatique n’est qu’un début à la course aux performances du côté de Samsung qui prévoit de sortir une version 8 Go pour l’année 2016.

HBM2 : caractéristiques techniques

Samsung a déjà surpris par la performance de la première génération de HBM2 (baptisé HBM) et les surprises continuent avec cette nouvelle production de mémoire vive. Après avoir planché sur cette dernière pendant un temps, Samsung annonce désormais sa production en masse.

hbm2 demo

Considérée par certains comme étant une des mémoires vives les plus rapides (si ce n’est la plus rapide jusque-là), HBM2 surprend par ses caractéristiques techniques. Grâce à une bande passante de 256 GO/s, ce composant permet de doubler le débit par rapport à la puce de première génération. HBM2 offre une capacité de 4 Go avec sa superposition de 4 die de 1 Go et une gravure de 20 nm.

HBM2 : pour qui ?

Les cartes graphiques haut de gamme de type NVIDIA ou AMD sont probablement les premiers à profiter de cette nouvelle production de Samsung. Cette puce mémoire s’utilise à la fois comme mémoire vidéo et comme mémoire système

Pour résumer ses fonctionnalités, HBM2 sera prochainement intégré aux cartes 3D, boostera la puissance des serveurs et optimisera le rendu des cartes graphiques.

HBM2, un avant goût à la 8 Go

En plus de la puce mémoire HBM2, Samsung annonce un autre composant encore plus performant que celle déjà en production. La firme coréenne prévoit en effet de sortir prochainement une autre mémoire vive de type HBM2 aux performances accrues. Il s’agirait d’une puce d’une capacité de 8 Go. Voilà qui est intéressant !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Emilie

Salut tout le monde, passionnée de technologie (OK...accro à mon smartphone), je suis également férue de mode et de shopping.

A découvrir également

Laisser un commentaire