Nokia est une société finlandaise, qui domina pendant longtemps le marché de la téléphonie mobile (voir le guide complet). Et pourtant, Nokia ne se destinait pas forcément à cette niche marketing… En effet, Nokia a d’abord investi dans la papeterie, à la fin du XIXe siècle. Petit à petit, la société diversifie ses activités, pour travailler le caoutchouc, puis pour faire des câbles, et enfin de l’électronique au milieu du XXe siècle. Ce n’est que dans les années 90 que la marque prend son essor, en se recentrant uniquement sur le monde de la téléphonie mobile. Et c’est ainsi qu’en 1998, Nokia prend la tête du marché mondial de la construction de téléphones portables.

Le Nokia 3210 et ceux qui ont suivi

Inutile de présenter le Nokia 3210, téléphone indestructible et irréprochable : des semaines d’autonomie, une robustesse à toute épreuve, un rapport qualité-prix au top ! Jusque dans les années 2000, le groupe Nokia connaît un franc succès. Seulement, les concurrents de Nokia rivalisent d’ardeur pour reprendre des parts de marché, et Nokia fusionne en 2006 avec Siemens, pour prendre un peu plus de parts sur le marché mondial de la téléphonie mobile. Mais c’était sans compter sur la présence d’Apple…

Nokia et la sortie de l’iPhone…

En 2007, Apple lance un pavé dans la mare en créant l’iPhone. Plutôt que de contre-attaquer sur le marché de la téléphonie de luxe, Nokia poursuit sa lancée en créant des téléphones bas de gamme et low-cost. C’est toute l’image de marque de Nokia qui en prend un coup, car ses produits font pâle figure par rapport à ce que propose Apple. Puis, en 2007, Nokia rappelle plusieurs millions de batteries en Inde, car celles-ci présentaient des risques de surchauffe. Les magasins Nokia sont fermés en Inde, et d’immenses manifestations secouent tout le pays. La société continue sa lente descente aux enfers, et essuie de cuisantes défaites politiques, notamment en Allemagne où il était question de fermer une usine afin d’accroître les marges de production, alors que le groupe faisait des bénéfices record….

En 2008, Nokia reste cependant toujours leader de la fabrication de téléphones : mais cette époque sera bientôt révolue…

Les années 2010 et le début du déclin

En 2010, Nokia rachète une partie de Motorola, puis change de PDG (Stephen Elop, un ancien de Microsoft, remplace Olli-Pekka Kallasvuo). Un véritable partenariat avec Microsoft se met en place, et, petit à petit, l’emprise de Microsoft sur Nokia se fait de plus en plus puissante. Finalement, après de nombreuses fermetures d’usines et la suppression de dizaines de milliers d’emplois, et après avoir perdu de nombreuses parts de marché, Nokia décide de se séparer de sa division « Téléphones mobiles », et cette partie de son activité est rachetée par… Microsoft. Il faudra donc observer avec attention les nouvelles tendances du marché chez Nokia dans les années à venir, car il y a de grosses sciences que l’utilisation des systèmes d’exploitation Windows change radicalement la donne.

A lire dans notre guide des constructeurs


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/15/d562508047/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire